Passer au contenu principal
blog | Faire progresser la technologie des exosquelettes : considérations clés sur la conception des mouvements et des moteurs |
|
Temps de lecture : 2 minutes

Dans le domaine en constante évolution de la robotique et des objets personnels connectés, les exosquelettes sont de plus en plus prometteurs pour de nombreuses applications, révolutionnant les performances et la mobilité du corps humain. Principalement utilisée pour la rééducation physique, cette technologie pourrait bien trouver une place de choix auprès des structures de soins à domicile et des résidences pour personnes âgées, aidant les patients et les résidents à conserver mobilité et liberté de mouvement afin de moins dépendre des soignants.

Les possibilités de conception d'exosquelettes sont exaltantes, mais leur donner vie comporte son lot de défis. Une réussite à l'échelle nécessite des composants extrêmement optimisés et des partenaires de conception expérimentés connaissant très bien ces difficultés.

Conception d'exosquelettes : faire face aux défis

En ingénierie, il n'y a pas plus beau défi que celui de concevoir des exosquelettes : ils doivent être légers, mais puissants et compacts, tout en offrant un certain confort d'utilisation. Tant de caractéristiques vers lesquelles les concepteurs tournent leur attention, avant même de réfléchir à concevoir des dispositifs capables de s'adapter aux applications et aux morphologies.

Lorsqu'il s'agit d'exosquelettes, la conception du mouvement et la sélection du moteur sont des étapes décisives du processus d'ingénierie, qu'importe l'application. Comment ces choix peuvent-ils contribuer (ou nuire) à la performance finale, qui doit imiter la mécanique complexe du corps humain ? Découvrez dans cet article les idées et points clés.

Concevoir des mouvements et choisir un moteur

La réponse aux défis rencontrés lors de la conception d'un exosquelette ? Le choix du moteur à intégrer. Très appréciés pour leur densité de couple élevée et leur petite taille, les moteurs sans boîtier se veulent une pièce privilégiée pour ce dispositif complexe. Toutefois, les intégrer parfaitement à la structure des exosquelettes tout en garantissant un fonctionnement efficace demeure une tâche délicate et répétitive.

Dans un premier temps, identifiez la charge et les dynamiques du mouvement recherché, ainsi que la fréquence à laquelle ces transitions se produisent. En connaissant les besoins en matière de vitesse et de couple, vous pourrez choisir votre réducteur. Ce choix influencera ensuite le type de moteur utilisé et son intégration. Malheureusement, c'est bien souvent à ce stade de la conception que surgissent les difficultés.

Une fois les composants sélectionnés et intégrés, les étapes de test et de validation pourront révéler des problèmes de performance, forçant les ingénieurs à revenir au point de départ. Le réducteur et le moteur utilisés sur une articulation du genou pourraient, par exemple, peser plus que prévu et entraîner une modification des caractéristiques de l'articulation au niveau des hanches. Ce problème à lui seul peut alors affecter le poids du dispositif dans son ensemble, les températures de fonctionnement et bien d’autres éléments, conduisant à la non-viabilité de l’exosquelette.

La conception mécanique d'un dispositif implique forcément des modifications mais, en appliquant quelques mesures, les ingénieurs peuvent simplifier l'intégration et réduire le travail d'ajustement.

1. Choisir un moteur compact, adapté aux réducteurs harmoniques

Les réducteurs harmoniques entrent souvent dans la conception des exosquelettes, car ils offrent des articulations légères, compactes et sans jeu. Pour exploiter au mieux ces avantages, les ingénieurs doivent choisir un moteur optimisé pour ce type de réducteur.

Conçus pour fonctionner en symbiose avec des réducteurs harmoniques, les moteurs sans boîtier TBM2G de Kollmorgen contribuent à la conception d'articulations légères, compactes et courtes, nécessaires à la viabilité des concepts d'exosquelette. Pensée pour les robots humanoïdes et les exosquelettes, la gamme de moteurs TBM2G propose sept diamètres différents (50 mm à 115 mm), trois longueurs et plusieurs options de bobinage, offrant quelque 63 combinaisons de moteur.

2. Choisir des moteurs hautement performants et à densité de couple élevée

Outre l'optimisation aux réducteurs et la disponibilité dans plusieurs petites tailles, assurez-vous que la densité de couple du moteur que vous allez choisir est plus élevée que celle d'autres produits sur le marché. À première vue, un moteur à la densité de couple plus élevée permet de générer les accélérations soudaines nécessaires aux exosquelettes (pour permettre à un utilisateur immobile de lever et d'avancer sa jambe, par exemple). Il faut alors creuser pour s'apercevoir qu'un moteur hautement performant peut simplifier le processus de conception jusqu'à permettre l'obtention d'un concept plus viable.

Reprenons notre exemple de modifications à apporter sur une articulation de genou trop lourde : un moteur à densité de couple plus élevée et disponible dans plusieurs tailles pourrait s'adapter plus facilement aux exigences, sans que les ingénieurs n'aient à revoir entièrement la structure des réducteurs et des moteurs. Face aux différentes caractéristiques et performances d'autres composants, les moteurs dont les performances sont plus élevées apportent plus de liberté et de flexibilité.

Une situation où les moteurs TBM2G à très haute densité de couple excellent. D'ordinaire, lorsque les ingénieurs maximisent le couple sur un exosquelette et optent pour un rapport de transmission plus élevé, ils n'ont d'autre choix que d'accepter une perte de vitesse. Avec un moteur TBM2G, ce ne serait pas le cas : hautement performant à des vitesses plus élevées, il permettrait aux ingénieurs d'éviter cette perte de vitesse

et de pouvoir intégrer des réducteurs plus petits. Bien souvent, les réducteurs sont les composants les plus lourds et chers des concepts d'exosquelettes et de robots, c'est pourquoi cette solution se veut aussi économique. Dernier atout et non des moindres, ces performances élevées peuvent être obtenues à de plus faibles températures de fonctionnement ; un point essentiel à la viabilité d'un exosquelette, ce dernier étant en contact quasi direct avec son utilisateur.

3. Choisir un partenaire expert

Le marché des exosquelettes évolue rapidement. Il est donc plus stratégique de faire appel à des partenaires possédant une plus grande expertise et plus de moyens. Leader de longue date sur le marché du contrôle de mouvement et véritable pionnier en matière de conception d'exosquelettes, Kollmorgen travaille à concevoir des moteurs qui rehaussent les critères de conception d'exosquelettes, qui apportent une véritable flexibilité et qui simplifient la commercialisation.

Aide à la sélection de composants et à l'intégration, résolution de problèmes, optimisation continue des concepts… bien au-delà des produits en eux-mêmes, nos experts vous accompagnent tout au long de la conception de votre projet.

Alors que les ingénieurs se heurtent aux défis posés par le développement d'exosquelettes, garantir la conformité des moteurs apparaît comme un véritable point d'orgue. Contactez-nous pour découvrir les innovations de Kollmorgen sur un marché révolutionnaire et comment nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre prochain concept.

Consulter un expert

Série TBM2G sans boîtier

Ces moteurs sans boîtier de nouvelle génération offrent une densité de couple élevée pour votre ensemble électromagnétique extrêmement compact et ultra-léger, un dimensionnement standard pour les réducteurs harmoniques et une conception évolutive pour vous permettre de répondre aux besoins de votre production internationale.

Learn More

Une ingénierie exceptionnelle

Kollmorgen croit au pouvoir du mouvement et de l'automatisation pour créer un monde meilleur.

En savoir plus

Ressources associées

Moteurs sans boîtier TBM2G pour les systèmes de propulsion et les environnements extrêmes

Moteurs sans boîtier TBM2G pour les systèmes de propulsion et les environnements extrêmes >

Les servomoteurs sont souvent employés comme système de propulsion dans des environnements extrêmes (dans des véhicules submersibles ou des engins spatiaux, par exemple), ou encore pour la fabrication de semi-conducteurs dans des conditions de vide…
Intégration des moteurs sans boîtier TBM2G dans des systèmes de cardan et de vérin de précision

Intégration des moteurs sans boîtier TBM2G dans des systèmes de cardan et de vérin de précision >

Un cardan consiste en un support pivotant qui permet la rotation d’un objet autour d’un axe donné. Pour obtenir davantage de liberté de mouvement, il est possible de combiner ou d’imbriquer deux cardans ou plus selon des axes de rotation décalés de…
Intégration des moteurs sans boîtier TBM2G dans des actionneurs rotatifs compacts

Intégration des moteurs sans boîtier TBM2G dans des actionneurs rotatifs compacts >

Un actionneur rotatif électrique fournit un mouvement rotatif permettant de mouvoir une charge. Dans sa forme la plus simple, un moteur à accouplement direct est directement couplé à la charge entraînée. Les actionneurs rotatifs incluent souvent un…
Avez-vous envisagé un moteur sans boîtier ?

Avez-vous envisagé un moteur sans boîtier ?  >

Lorsqu'ils pensent à un servomoteur CC sans balais, la plupart des ingénieurs visualisent un boîtier équipé d'une bride pour accueillir des boulons de fixation, de connecteurs pour recevoir le courant et des câbles de données, et d'un arbre de rotor…
Automating Systems for Sheet Metal Forming, Kollmorgen

Automatiser les systèmes de formage des métaux pour plus de productivité et de souplesse >

Learn how a major supplier of automated tube-cutting machines used direct-drive technology to transform metal-forming performance, precision and versatility. Get the details, and envision the possibilities for your own metal-cutting machine.

Maîtriser le mouvement dynamique : révolutionner les exosquelettes >

Au royaume de la robotique, les exosquelettes sont les rois de l'innovation et représentent la promesse d'une véritable révolution, tant sur le plan de la mobilité que de la production industrielle. Alors que la demande explose dans de nombreux…

Exosquelettes à grande échelle : accélérer le passage de la R&D à la production à plein régime >

S’il n’en est qu’à ses débuts, le marché des exosquelettes évolue rapidement et offre de nombreuses opportunités. Pour les fabricants d’équipement d’origine qui doivent identifier les applications qui auront le plus d’impact et trouver le moyen…

Plus de confort et de sécurité dans la conception des exosquelettes >

Alors que le marché de l’exosquelette est en pleine évolution, comment les OEM peuvent-ils concevoir des produits qui allient confort, mobilité et fiabilité ? Consultez notre article pour le découvrir.

Accélérer le développement des prothèses et des exosquelettes de nouvelle génération >

La naissance d'Humotech en 2015 découle d'une simple idée : et si, plutôt que de concevoir une multitude de prototypes, les ingénieurs pouvaient évaluer les prothèses, les orthèses, les exosquelettes et d'autres technologies d'assistance physique…