Passer au contenu principal
blog | Principes de fonctionnement d’un moteur pas-à-pas |
|
Temps de lecture : 2 minutes

Un moteur pas-à-pas est un moteur synchrone simple biphasé (two phase) sans balai contenant un rotor segmenté aimanté et un stator constitué d’un nombre déterminé de bobines électromagnétiques. Lorsqu’elles sont excitées, ces bobines créent des pôles nord et sud qui repoussent ou attirent le rotor segmenté aimanté pour le faire tourner. L’illustration représente la construction interne et l’alignement des dents d’un moteur pas-à-pas hybride classique. Les dents fines sont espacées uniformément sur l’ensemble du diamètre et fournissent la rotation angulaire incrémentale qui produit le mouvement mécanique.

Les moteurs pas-à-pas sont constitués de deux bobinages (two phase) excités par un courant continu. Lorsque le courant est inversé dans un bobinage, l’arbre du moteur se déplace d’un pas. En inversant le courant dans chaque bobinage, il est facilement possible de de contrôler avec précision la position et la vitesse du moteur. Ainsi, le moteur pas-à-pas s’avère particulièrement utile dans de nombreuses applications de commande de mouvement. La valeur du pas est déterminée par les caractéristiques de conception du moteur, l’angle de pas de 1,8° étant le plus courant (constitué de 200 dents). Il est facile d’obtenir d’autres angles de pas. Le nombre de pas par tour est calculé en divisant 360° par l’angle de pas.

La sélection des moteurs pas-à-pas s’effectue en fonction du couple de maintien et du courant nominal correspondant. Le couple de maintien indique le couple externe maximal appliqué à un moteur (excité par son courant nominal) sans entraîner de rotation continue. Lorsque le moteur commence à tourner, le couple disponible est souvent appelé « couple de décrochage ». Les valeurs nominales du couple de décrochage sont représentées sous forme de valeurs tracées sur les courbes vitesse/couple du moteur.

Les bobines d’un moteur pas-à-pas peuvent être disposées selon une configuration unipolaire ou bipolaire. Étant donné que le circuit d’excitation d’un moteur pas-à-pas simple peut être utilisé pour ordonner les bobines en séquences qui feront tourner l’arbre du moteur, les configurations unipolaires sont les plus faciles à contrôler. Une configuration bipolaire nécessite un dispositif d’excitation plus sophistiqué pour classer correctement les bobines en séquences pour commander le moteur. Ceci offre d’autres avantages en termes de performance, par exemple un couple de maintien plus élevé.

Les variateurs pas-à-pas sont offerts dans un large éventail de tensions et de courants nominaux. La performance d’un moteur dépend grandement du courant et de la tension fournis par le variateur. Les termes « pas entier », « demi-pas » et « micropas » sont couramment utilisés quand il est question de moteurs pas-à-pas. Un moteur pas-à-pas 1,8°, par exemple, a 200 positions discrètes dans un tour complet de 360°. Étant donné que 360° divisé par 200 est égal à 1,8°, l’arbre du moteur avance de 1,8° chaque fois que le moteur reçoit une commande pour avancer d’un pas. C’est ce que l’on appelle un pas entier ou complet. Le terme « demi-pas » indique un angle de pas de 0,9° (la moitié d’un pas entier de 1,8°) obtenu par une technique de commutation qui applique en alternance un courant positif, aucun courant et un courant négatif en alternance à chaque enroulement. Le terme « micro-pas » désigne une forme plus sophistiquée de commande, qui va bien au-delà de la simple commutation du courant entre les bobinages de phase du moteur qui contrôlent la quantité de courant envoyée aux bobinages individuels. L’un des principaux avantages du micropas est la réduction de l’amplitude de résonance qui se produit lorsque le moteur fonctionne à sa fréquence naturelle. Les micropas permettent de positionner l’arbre ailleurs que dans les positions 1,8° ou 0,9° disponibles dans les modes pas entier et demi-pas. Les positions de micropas se trouvent entre les deux points angulaires de la rotation du rotor. Les incréments de micropas les plus courants sont 1/5, 1/10, 1/16, 1/32, 1/125 et 1/250 d’un pas entier.

Autres ressources

Angle de pas 0,9° vs un de 1,8° »

Consulter un expert

Série PMX

La gamme PMX des moteurs pas-à-pas hybrides offre une flexibilité inégalée pour une large plage d'options standard et personnalisables, une valeur incomparable en matière de performances exceptionnelles à un coût abordable et une fiabilité inégalée grâce à l'expertise haut de gamme de Kollmorgen en matière de mouvements et de qualité de construction.

Learn More

Une ingénierie exceptionnelle

Kollmorgen croit au pouvoir du mouvement et de l'automatisation pour créer un monde meilleur.

En savoir plus

Ressources associées

Étendre les capacités des machines grâce aux variateurs pas-à-pas programmables  >

Découvrez l'avenir des variateurs pas-à-pas. Participez à ce nouveau webinaire en ligne portant sur les solutions pas-à-pas logicielles programmables avancées.

Un positionnement précis sans complexité grâce aux moteurs pas-à-pas >

Si vous êtes à la recherche d'un mouvement précis facile à configurer pour construire ou moderniser une machine, les moteurs pas-à-pas seront votre premier choix.
Ce que vous devez savoir lors du choix d'un variateur pour votre moteur pas-à-pas

Ce que vous devez savoir lors du choix d'un variateur pour votre moteur pas-à-pas >

Pour tirer le meilleur parti de votre moteur pas-à-pas, vous devez l'associer au variateur approprié. Vous devez garder à l'esprit trois éléments cruciaux lors de votre choix : la tension, le courant et l'inductance. Chacun d'eux joue un rôle…

Pourquoi mon moteur pas-à-pas s'échauffe-t-il? >

Tous les moteurs électriques génèrent de la chaleur pendant le fonctionnement; cette chaleur est simplement due au passage du courant dans une bobine. Les moteurs électriques sont constitués d'un fil de cuivre pour former les bobines qui font partie…
Imagerie Diagnostique: du Mouvement pour Tous les Systèmes

Imagerie Diagnostique: du Mouvement pour Tous les Systèmes >

Une population vieillissante, un fardeau croissant des maladies, le développement continu de nouvelles applications cliniques et des avancées mondiales au niveau des normes de prévention des maladies, de détection précoce, de diagnostic et de…
Servo ou pas-à-pas

Moteur pas-à-pas ou servomoteur : lequel choisir? >

Cet article présente une comparaison générale des fonctionnalités des moteurs pas-à-pas et des servomoteurs comme critères de sélection entre ces deux technologies.

Le grand débat – Moteur pas-à-pas/servomoteur >

Quelle est la meilleure technologie de moteur à utiliser dans une application de contrôle de mouvement ? Il existe diverses technologies permettant de créer un mouvement : hydraulique, pneumatique ou électromécanique. Dans le secteur du contrôle de…

Comment choisir un moteur pas-à-pas >

Lors de la sélection d’un moteur pas-à-pas pour une application particulière, il faut tenir compte de plusieurs exigences de performance. Notre outil Stepper Optimizer est le moyen le plus rapide et le plus fiable pour déterminer ces exigences.

Angle de pas 0,9° vs un de 1,8° >

Les avantages de l’angle de pas de 1,8° par rapport à celui de 0,9° des moteurs pas à pas industriels hybrides font l’objet de nombreuses discussions.  Aujourd’hui, la plupart des moteurs pas à pas sont dotés de l’angle de pas standard de 1,8°…