Back to top

Les ingénieurs rencontrent souvent des difficultés lorsqu'ils souhaitent intégrer des servomoteurs dans une nouvelle machine. Le choix entre un moteur avec boîtier et un moteur couple sans boîtier ne devrait pas en faire partie. Ce blogue présente trois considérations de conception en faveur d'un moteur sans boîtier.

Les progrès réalisés dans la technologie des processeurs ne cessent d'étendre les fonctionnalités et les capacités des servovariateurs. Le choix entre un nouveau variateur ou système de commande, d'une part, et un produit existant, de l'autre, dépendra en fin de compte des besoins de l'application. La plateforme du servovariateur AKD2G utilise un nouveau processeur Dual Core et offre une capacité mémoire accrue pour les applications hautes performances. Une multitude d'applications peuvent bénéficier de ses capacités avancées, de sa facilité d'utilisation et de sa flexibilité. Les fabricants de machines devraient prendre en considération les cinq raisons majeures suivantes avant de passer de l'AKD à l'AKD2G.

Les servomoteurs sont utilisés dans de nombreux secteurs pour alimenter des machines, des instruments, des robots et d'autres applications d'automatisation industrielle. Cet article traite des cinq principaux composants d'un servomoteur à courant continu sans balais classique : le rotor, le stator, les roulements, l'asservissement et le boîtier.

Chaque concepteur de machine souhaite offrir les meilleures performances possibles. Dans l'industrie de la transformation alimentaire d'aujourd'hui en particulier, la pression pour un rendement et une qualité optimum est telle que chaque OEM s'efforce de concevoir de nouveaux systèmes offrant des performances optimales.

Chaque année, de plus en plus de femmes joignent les rangs de Kollmorgen, ce qui contribue réellement à élargir les perspectives globales. Tout le monde s'accorde pour dire que la diversité est un moteur d'innovation et ces valeurs s'appliquent au groupe à tous les niveaux.

Nous vivons désormais à l'ère numérique. Les consommateurs du commerce électronique s'attendent à ce que les marchandises soient livrées plus rapidement et avec plus de flexibilité qu'il y a quelques années. Les organisations, les revendeurs et leurs prestataires de services d'entreposage doivent donc trouver de nouveaux moyens de déplacer, de stocker et d'expédier les marchandises avec flexibilité et précision. Ajoutez à cela la pénurie généralisée de main-d'œuvre et vous obtenez un argument indiscutable en faveur de solutions automatisées pour relever cette myriade de défis.

En vous renseignant sur les servomoteurs et les systèmes d'asservissement, vous rencontrerez probablement l'expression « système en boucle fermée ». Si vous ne vous êtes jamais demandé ce que cela signifie et comment cela fonctionne, vous êtes au bon endroit pour le découvrir. Passons en revue les questions les plus fréquentes.

La conception des articulations robotiques implique presque toujours des compromis. Mais doit-il en être ainsi? Examinons les trois compromis les plus courants.

Si vous êtes à la recherche d'un mouvement précis facile à configurer pour construire ou moderniser une machine, les moteurs pas-à-pas seront votre premier choix.

Pour tirer le meilleur parti de votre moteur pas-à-pas, vous devez l'associer au variateur approprié. Vous devez garder à l'esprit trois éléments cruciaux lors de votre choix : la tension, le courant et l'inductance. Chacun d'eux joue un rôle important dans les performances d'un moteur. Ne pas tenir compte de ces paramètres peut entraîner des performances médiocres, voire une surchauffe et une panne du moteur, ce qui se traduit par une perte de temps de production et une augmentation des coûts de maintenance.

Pages

Véhicules Autoguidés (AGV)
Subscribe to Blog in Motion